Comment utiliser les ressources internet pour préparer l’ENM ?

Commençons par une évidence, vous ne pourrez (malheureusement) pas vous préparer efficacement aux concours de l’ENM en vous bornant à utiliser les ressources disponibles gratuitement sur internet et sur les réseaux sociaux. En effet, vous aurez besoin de contenus spécifiquement adaptés au programme et aux spécificités de ces concours. Surtout, la masse d’informations accessibles sur internet est telle que vous aurez tendance à vous perdre et à perdre un temps pourtant précieux pour vos révisions. En outre, les contenus accessibles ne sont pas systématiquement à jour. Il est à ce titre vivement déconseillé d’acheter des manuels ou des sujets-corrigés de prépas privées vendus par d’anciens étudiants : c’est à la fois illicite et dangereux car ces contenus peuvent ne pas être à jour d’une importante réforme. Enfin (et surtout), la clé du succès réside dans l’entraînement. Vous devez composer sur des sujets et rendre des copies qui seront notées et annotées pour évaluer votre niveau et pour progresser. Cela ne peut se faire qu’avec un accompagnement pédagogique individualisé !  

Pour autant, utiliser intelligemment certaines ressources accessibles en ligne peut être un réel atout pour préparer efficacement les concours de l’ENM. Elles vous permettront de mieux appréhender les exigences du concours, de rechercher des témoignages et des conseils, de suivre l’actualité et de développer votre culture générale.  

1. Mieux appréhender les exigences du concours 

« Qui connaît son ennemi comme il se connaît, en cent combats ne sera point défait » (Sun Tzu). Suivant cette célèbre formule, il est indispensable de commencer par bien vous renseigner sur les concours d’accès à l’ENM : déroulement, programme et nature des épreuves, calendrier, attentes du jury, etc. À cet égard, vous pouvez utilement consulter la note de présentation des concours accessible sur le site de l’ENM.

Consulter les annales est également pertinent. Cela vous donnera une idée précise des sujets qui peuvent tomber et de « l’esprit » du concours, ce qui vous permettra de mieux appréhender les exigences attendues. Mais prudence ; il ne faut pas tirer de conclusion trop hâtive car les habitudes peuvent changer ! Ces informations sont disponibles sur notre site internet, dans la rubrique « annales ».  Il peut aussi être intéressant de consulter les « meilleures copies » accessibles sur le site de l’ENM, sauf si vous pensez que cela vous découragera plus qu’autre chose. 

2. Rechercher des témoignages et des conseils  

Consultez les forums, allez sur les réseaux sociaux afin de recueillir le témoignage et les conseils d’étudiants ayant déjà passé l’ENM. Essayez de nouer le contact avec certain(e)s d’entre eux. Ils pourront vous donner des conseils concrets tirés de leur propre expérience et qui vous seront directement profitables. Même si un concours peut être appréhendé de manière très différente selon les candidats, il est toujours utile de s’enrichir de l’expérience des autres.   

3. Suivre l’actualité 

Le droit est une « matière vivante ». Il est donc indispensable de bien suivre l’actualité juridique tout au long de votre préparation, même si cela peut s’avérer assez chronophage ! Pour gagner en efficacité, vous pouvez vous inscrire aux nombreuses newsletters gratuites proposées par différents acteurs (Dalloz, LexisNexis, Centre de formation juridique…). Cela vous permettra de ne pas passer à côté d’une décision ou d’un texte important.  

Une lecture régulière de la presse généraliste viendra compléter utilement ce premier travail. Passer les concours de l’ENM suppose nécessairement une compréhension du monde dans lequel vous serez amené à évoluer en tant que magistrat. Il faut donc vous intéresser à l’actualité. Si la plupart des médias en ligne sont payants, certains articles sont en accès libre. Prenez l’habitude de les consulter régulièrement. Vous pouvez également écouter des émissions de radio, riches et variées en commentaires des grands événements de l’actualité. 

4. Développer sa culture générale 

La culture générale a une place importante dans le recrutement des futurs magistrats, tant à l’admissibilité avec l’épreuve de « composition en connaissance et compréhension du monde contemporain » qu’à l’admission lors de la mise en situation et de l’entretien avec le jury. Il ne faut donc pas la négliger.  

Les ressources internet sont particulièrement riches pour vous aider dans cette démarche.  

S’agissant de la culture purement juridique, vous pouvez consulter régulièrement les sites suivants :  

  • le site vie publique, qui comporte à la fois une présentation des réformes législatives en cours ou à venir mais aussi des dossiers thématiques intéressants (laïcité, ordre public, liberté de la presse, etc.) ; 
  • le site des juridictions françaises et européennes (Cour de cassation, Conseil d’État, Conseil constitutionnel, CJUE et CEDH) ; 

Pour ce qui relève de la culture générale, nous vous conseillons de profiter des MOOCs axés sur la culture générale (proposés régulièrement par France Culture, Le Monde ou L’express par exemple) et de conférences sur Youtube pour vous enrichir (les leçons de philosophie d’André Comte-Sponville, les conférences du Louvre ou celles de la Cité des sciences et de l’industrie, les visites « Au fil de l’art », etc.). *

Par Fanny Luxembourg, responsable de la prépa Mission-magistrat du CFJ 

Un like, un partage sur les réseaux ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.